Quels sont les symptômes pour détecter un cancer du côlon ?

Le cancer est une maladie qui touche tout le monde de près ou de loin. Le cancer colorectal est d’ailleurs l’un des plus répandus dans les pays industrialisés.

Selon la Ligue contre le cancer, il représente 40 000 cas chaque année. Ce qui pousse ce cancer au troisième rang des cancers les plus fréquents.

Qu’est-ce qu’un cancer du côlon ?

Le cancer du côlon se forme sur plusieurs années. Il s’agit de polypes installés sur la muqueuse qui deviennent cancéreux. Un polype est bénin lorsqu’il apparaît. C’est en grandissant qu’il peut devenir cancéreux. Pour cette raison, il est parfois important de retirer ces polypes avant qu’ils ne deviennent la source d’un cancer.

Les symptômes du cancer du côlon

Malheureusement, il n’existe pas un symptôme spécifique au cancer colorectal. Certains éléments doivent tout de même vous amener à consulter un médecin spécialisé en chirurgie digestive (ou un gastro-entérologue comme le Docteur Cherki) et éventuellement réaliser un dépistage :

  • Des troubles du transit intestinal
  • Des gênes abdominales
  • Du sang dans les selles (il peut être rouge ou plus foncé, il est très difficile de le détecter à l’œil nu)
  • Un manque d’appétit soudain
  • Une perte de poids que vous ne pouvez pas expliquer
  • Une fatigue anormale

Il ne faut pas pour autant paniquer si vous constatez l’un de ces symptômes. Ils peuvent tout à fait survenir à cause d’une maladie bénigne.

Cancer colorectal : les facteurs de risques

Les causes de ce cancer sont encore floues mais certains éléments semblent ressortir :

  • L’âge de la personne : La grande partie des cancers colorectaux sont détectés après 50 ans.
  • Des antécédents familiaux : Lorsque cette maladie a touché un membre de la famille proche comme le père, la mère ou les frères et sœurs.
  • Une prédisposition génétique
  • Le mode de vie de la personne

Vous aimerez aussi...