Un nouveau blog running

Course à pied

Je ne sais pas exactement depuis quand j’ai commencé la course à pied. Mais, c’est que je sais, c’est que depuis juillet 2010, toutes mes sorties sont bien sagement enregistrées dans mon application Runtastic. Des sorties, ces dernières années, j’en faisais relativement peu : 31 en 2011, 36 en 2012. Soit moins d’une par semaine. Le footing du dimanche matin, et encore : à condition d’être motivé, qu’il ne pleuve pas, ne fasse pas trop froid, etc.

Et puis, au cours de l’année 2013, je me suis mis à courir plus régulièrement. C’est d’abord l’inscription à un semi-marathon (couru en duo), le Grenoble – Vizille, début avril 2013, qui m’a poussé à augmenter un peu plus le nombre de fois où j’allais courir. La période coïncidait également avec la fin de mes études, et le début de ma vie active, en tant que freelance. Un statut qui est pour moi autant synonyme de liberté sur le plan professionnel que personnel. Rapidement, je me suis ainsi organisé de manière à aller courir plusieurs fois par semaine. Je me suis alors inscrit au semi-marathon de Rennes, qui avait lieu mi-octobre 2013, en suivant un plan d’entraînement. Objectif : 1h40min ! Un chrono que j’ai largement dépassé, courant en moins d’1h35min.

J’avais alors attrapé le virus de la course à pied. Aussitôt la lignée d’arrivée franchie, je regardais quelle allait être ma prochaine course. Ce sera le semi du bois de Vincennes, deux semaines plus tard. Résultat ? Un chrono encore amélioré de 5 minutes sur semi-marathon, avec une arrivée franchie en 1h30min. Et une seule envie : courir, de nouveau. Le semi du bois de Boulogne, quelques semaines plus tard, étant complet, ma prochaine course attendra. Mais, trois fois par semaine, je continuais à aller courir, profitant de la relative liberté que me laissait mon emploi du temps pour m’entraîner le matin avant de travailler.

Historique course à pied 2010-2013

Nous voici alors en mars 2014. Le semi-marathon de Paris est de nouveau l’occasion pour moi de gagner 5 minutes sur mon meilleur temps : je suis désormais passé sous la barre des 1h25min sur semi ! Alors, forcément, une fois que l’on a goûté au semi-marathon, l’envie de courir un marathon s’impose. L’objectif me paraissait inatteignable il y a encore quelques temps. Mais, désormais, après plusieurs semi-marathons dans les jambes, impossible de ne pas vouloir s’attaquer à la distance phare. Fin avril, me voici inscrit pour la prochaine édition du marathon de Paris, mon premier, qui aura donc lieu le 12 avril 2015. Avec, d’ici là, d’autres belles courses à venir, que je ne manquerai pas de vous raconter.

Ce blog vient ainsi de l’envie de partager ma jeune expérience en course à pied. En quelques mois, en allant courir de manière régulière, et en variant les types d’entraînement, j’ai réussi à réaliser d’importants progrès, et je pense que toutes les personnes qui ont la volonté de progresser en course à pied peuvent y parvenir. Jusqu’à où ? C’est aussi l’expérience que je vais désormais vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.